Il y a bien sûr cette impression de vide, du temps suspendu, ces hésitations. Le bleu? le rouge? si c’était aussi simple.

Mais par delà ces non ressentis, il y a surtout une absence de folie.

Celle qui fait qu’on démarre sa voiture, puis qu’on fait demi tour au premier rond point car on n’a pensé qu’à son matériel photo. Et puis on fait son baluchon avec les premiers sacs recyclables qu’on trouve derrière la machine à laver; puis enfin prendre la route.
Celle qui fait qu’on ne compte plus le nombre de fois où on a dû faire le plein. Car on y est au rendez-vous.

Et on le fait.