Le bruit bourdonnant du bonheur résonne encore dans les oreilles. Les yeux s’ouvrent lentement mais subsiste ce voile épais et flou. Leurs lumières s’entêtent et persistent.

Comme un joli rêve qui se termine, et même si je ne trompe personne, je fais prolonger les jours heureux.