Quand est venu le trop plein
Je m’en suis remis au temps
Mais lorsque le vide est venu
Même le temps s’en est allé, pour sombrer, s’abîmer